Votre communauté d'agglomération

  • Accueil
  • Un territoire durable
  • Adaptation au changement climatique
  • Anticiper les changements climatiques ?

    Au niveau planétaire, les climatologues constatent de nombreuses conséquences du réchauffement global. Les perturbations qui en découlent sont diverses : canicule, sécheresse, forte pluie, etc. Même si ces conséquences peuvent paraitre lointaines, le Valenciennois subit ce dérèglement. Ici aussi, il faut agir.


    Créer des continuités écologiques

    Les orientations et les objectifs en faveur de la valorisation et du développement de la trame verte sur le territoire de Valenciennes Métropole sont fixés dans le schéma de trame verte communautaire. Il constitue le cadre de référence et de cohérence d’un programme d’actions visibles à moyen et long termes :

    • Chantier « Escaut » : volet trame verte urbaine.
    • Chantier « Ville verte » : volet trame verte urbaine.
    • Chantier « Cœurs de nature » : volet patrimoine et maillage naturels.
    • Chantier « Découverte » : volet loisirs, tourisme, éducation.
    • Chantier « Ecologie et identités rurales » : volet aménagement rural.
    • Chantier « Nature sans frontière » : volet transfrontalier et métropolitain.

    Une étude plus détaillée sera lancée en 2013.

     

    Lutter contre les inondations et le ruissellement

    Valenciennes Métropole s'est engagé dans un programme global de lutte contre les inondations. Il se déroule en 2 phases :

    • Première phase d’intervention sur les bassins versants d’Estreux, Maing et Saint-Saulve.
    • Seconde phase d’intervention sur 11 autres bassins versants (Aubry-du-Hainaut, Monchaux-sur-Ecaillon, Verchain-Maugré, Quérénaing, Artres, Préseau, Curgies, Rombies-et-Marchipont, Sebourg, Quarouble, Aulnoy-lez-Valenciennes, Quivérechain et Onnaing).
     
    Première phase d’intervention
    • réalisation des ouvrages hydrauliques destinés à freiner les ruissellements en amont des zones habitées
    • bassins de retenue d’une capacité avoisinant les 10 000 m3, à Estreux.
    • réhaussement de deux chemins à Saint-Saulve, Maing et Curgies


    En complément de la création de bassins ou de merlons, des techniques douces ont été employées : plantation de haies, création de bandes enherbées et de fascines.

    Seconde phase d’intervention

    Une étude hydraulique a été menée sur les 11 bassins versants concernés. Des propositions d’aménagement ont été émises, alliant ouvrages hydrauliques (bassins, merlons, fossés,…) et techniques dites d’hydraulique douce (haies, fascines, bandes enherbées, assolement concerté,…). Une large phase de concertation est actuellement en cours, avec chaque commune concernée et les représentants du milieu agricole. Les travaux sur ces secteurs devraient débuter en 2013.

    Mots clés:
    trame verte, inondation, climat,