Votre communauté d'agglomération

  • Accueil
  • Rénovation urbaine
  • L'agglo s'engage ...

    Valenciennes Métropole s'engage dans une stratégie de rénovation urbaine de ses quartiers sensibles dans le but de corriger les grands déséquilibres territoriaux, sociaux et économiques. Les chantiers lancés dans 10 communes du Valenciennois permettront d'améliorer le quotidien des habitants grâce à la construction de nouveaux logements et la création d'équipements publics et commerciaux.

    L'ANRU

    Les 11 projets de rénovation urbaine pilotés par Valenciennes Métropole sont répartis sur 10 communes du territoire. Ils sont régis par 4 conventions financières signées sous l'égide de l'ANRU, l'agence nationale de rénovation urbaine.

    Beuvrages

    Convention signée en septembre 2006, 4 quartiers en rénovation (pour un montant de 96 M€ HT) :

    • quartiers du centre-ville.
    • quartier de Château-Mallet.
    • quartier Fénelon.
    • quartier Ruissard.

    Anzin

    Convention signée en février 2008, qui concerne le quartier Carpeaux (61 M€ HT).

    Corridor Minier

    Convention multisites du "Corridor Minier", signée en juin 2008 (114 M€ HT).

    • quartier Thiers à Bruay-sur-l’Escaut / Escautpont.
    • quartier Soult à Fresnes-sur-Escaut.
    • quartier du Gras-Bœuf, rebaptisé  Hameau de Macou à Condé-sur-l’Escaut.
    • quartier de la Solitude-Hermitage à Vieux-Condé.
    • quartier du Blanc Misseron à Crespin / Quiévrechain.

    Marly

    Convention signée en février 2009, portant sur le quartier de la Briquette (6 M€).

     

    L'ANRU, en chiffres
    • 1 392 logements démolis.
    • 1 892 constructions de nouveaux logements répondant à un critère de haute performance énergétique.
    • 885 logements réhabilités.
    • 1 300 logements résidentialisés.
    • 17 équipements publics (scolaires, sportifs, culturels ou sociaux).
    • 224 244 heures d’insertion qui ont profité à 352 demandeurs d’emploi (dans le cadre de la charte d’insertion qui engage les entrepreneurs à réserver un minimum de 5% des heures travaillées par chantier à l’insertion professionnelle d’habitants du territoire éloignés de l’emploi.)

    
Au total, 466 M€ HT investis entre 2003 et 2014 :

     

    PNRQAD

    La convention financière PNRQAD (Programme National de Requalification des Quartiers Anciens et Dégradés) concerne notamment la restructuration urbaine de 16 ilots dégradés répartis sur 5 communes du territoire.

    Anzin, 2 îlots situés sur le secteur de la Croix d’Anzin :

    • Cour Daubresse.
    • Cour Dabancourt.

    Fresnes-sur-Escaut, 3 îlots situés dans le centre-ville :

    • Cour de l’Escaut.
    • Rue de l’Escaut / Rue du Rivage.
    • Rue Bancel / Rue Pasteur.

    Condé-sur-l’Escaut, 4 îlots dégradés situés dans le centre historique :

    • Quai du Petit Rempart.
    • Cinéma / Le Clairon, Imprimerie.
    • Maternité / Rombault.

    Vieux-Condé, 4 îlots dégradés situés dans le quartier du Jard :

    • Gambetta Dervaux.
    • Tabary.
    • Rue Béluriez / entrée de ville.
    • Rue Béluriez / centre-ville.

    Valenciennes, trois ilots dégradés situés dans le centre-ville :

    • Badins Sarrazins.
    • Onésisme Leroy.
    • Cinéma rue du Quesnoy.
    Le PNRQAD, en chiffres
    - 149 logements démolis.
    - 348 logements construits sur les îlots (50% de logements locatifs sociaux et 50 en accession à la propriété).
    - Le réaménagement de la place Delcourt à Condé-sur-l’Escaut.
    - La réhabilitation de 2 équipements publics (le Beffroi à Condé-sur-l’Escaut et l’école Langevin à Fresnes-sur-Escaut).
    - 2 opérations de restructuration commerciale à Condé-sur-l’Escaut et Vieux-Condé.

    62 M€ HT investis entre 2012 et 2019 :