Prévention des risques d'inondation

Valenciennes Métropole gère plus de 130 km de cours d’eau et de berges dans le cadre de ses compétences en matière d’entretien et de restauration des cours d’eau. Depuis 2001, des opérations d’entretien courant mais aussi de requalification et de renaturation ont été menées, portant notamment sur les principaux bassins versants que sont la Rhônelle, l’Aunelle et l’Hogneau.

Certaines communes de l’agglomération sont soumises à des inondations récurrentes et intenses, dues au débordement de certains cours d’eau, à la rupture des digues de protection ou à des ruissellements issus des versants agricoles. Des événements climatiques exceptionnels on également touchés le territoire ces dernières années.

Reconnue territoire à risque important (TRI), Valenciennes Métropole a fait de la prévention des inondations une priorité. Des aménagements importants ont vu le jour, menés en collaboration avec les partenaires concernés (Agence de l’eau, communes, associations foncières et Chambre d’agriculture) et en concertation avec le monde agricole.

Aménagement de zones d’expansion de crues (ZEC)

Les ZEC permettent de favoriser le débordement des rivières dans des zones maîtrisées et aménagées à cet effet, en cas de débit trop important. Il s’agit de stocker l’eau temporairement en amont au plus fort de la crue, avant de la restituer ensuite progressivement dans la rivière.

  • sur l’Hogneau à Crespin (Séminaire et Bois de Saint-Landelin – 2006)
  • sur la Rhônelle à Famars (2009) et Marly (en projet)
  • réfection de digues de l’Hogneau (2007, 2015)

Travaux sur les bassins versants pour freiner les ruissellements en amont des zones habitées

  • Travaux à Estreux, Maing et Saint-Saulve (2012)
  • Travaux à Aubry-du-Hainaut, Monchaux-sur-Ecaillon, Verchain-Maugré, Artres, Préseau, Aulnoy-lez-Valenciennes, Rombies-et-Marchipont, Sebourg, Quiévrechain, Saultain (2016-2018)
  • Travaux à Maing et Quérénaing (en projet)
  • Projets complémentaires à Saint-Saulve, Onnaing

 

En complément de la création d’ouvrages hydrauliques (bassins, merlons ou fossés), des techniques douces et des opérations de « renaturation » des cours d’eau sont intégrées aux projets d’aménagement : amélioration de la qualité écologique et piscicole, plantations de haies ou de bandes enherbées, gestion des ZEC en pâturage par un agriculteur pour limiter les coûts d’entretien…

 

Une initiative soutenue par l’Agence de l’Eau Artois Picardie, le Département du Nord, et le FEDER.

L'agglo en chiffres

Tous les chiffres clés

Et pour aller plus loin

Focus sur

Climat / Air / Energie

En savoir plus

Finalisation du chantier de l’échangeur n°7 à Petite-Forêt : travaux A23

Le 24 juillet 2017

Dans le cadre de l’extension de la zone d’activités de Petite-Forêt, et pour finaliser le chantier de modification de l’échangeur n°7, des travaux de rénovation de la chaussée de l’A23 dans le sens Valenciennes-Lille.

En savoir plus
Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×